Bouygues veut racheter 12% de son capital

mercredi 31 août 2011 12h25
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Bouygues va racheter et annuler jusqu'à 11,7% de ses actions pour rassurer des actionnaires échaudés par la baisse du cours de Bourse, et a légèrement relevé son objectif annuel de chiffre d'affaires grâce à sa filiale de routes Colas.

Le groupe de BTP, de télécommunications et de médias a annoncé mercredi son intention de lancer une offre publique de rachat (OPRA) de 1,25 milliard d'euros qui devrait être relutive d'environ 11% sur le bénéfice net par action dans l'hypothèse où 100% des actions visées sont apportées à l'offre qui devrait s'ouvrir entre le 11 et le 31 octobre.

"Face à la baisse récente et massive de son cours de Bourse dans des volumes significatifs, Bouygues propose d'offrir aux actionnaires qui le souhaitent une opportunité de liquidité leur permettant de bénéficier d'une prime de 29% sur le cours moyen un mois", a expliqué le groupe dans un communiqué.

Vers midi, le titre prenait 12,7% à 26,00 euros. Avant l'annonce de l'OPRA, le titre s'inscrivait en forte baisse de 29,5% sur l'ensemble de l'année après une baisse de 11,4% sur l'ensemble de 2010.

"Le prix représente une prime de 30% sur la clôture précédente", commente un trader.

L'objectif, a souligné le PDG Martin Bouygues au cours d'une conférence de presse, est également de remédier à une situation incongrue puisque la capitalisation boursière du groupe - huit milliards d'euros environ mardi soir - est maintenant inférieure aux capitaux propres de l'entreprise qui atteignaient fin juin 10,25 milliards.

"L'opération sera financée sur nos disponibilités sans aucune difficulté", a précisé le directeur financier Philippe Marien. "Nous avons huit milliards d'euros de trésorerie disponible entre nos disponibilités et les lignes de crédit non tirées, donc nous n'avons aucun problème pour financer 1,250 milliard."

Interrogé sur l'éventualité d'autres projets similaires, Philippe Marien a répondu qu'il s'agissait d'une opération "de caractère exceptionnel". Le projet sera soumis à une assemblée générale extraordinaire convoquée le 10 octobre.   Suite...

 
<p>Martin Bouygues, PDG du groupe &eacute;ponyme. Bouygues a annonc&eacute; un projet de rachat de ses actions pour rassurer les actionnaires face &agrave; la baisse r&eacute;cente de son cours de Bourse et a l&eacute;g&egrave;rement relev&eacute; son objectif annuel de chiffre d'affaires gr&acirc;ce &agrave; sa filiale Colas. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer</p>