Sony, Toshiba et Hitachi fusionnent leurs petits écrans LCD

mercredi 31 août 2011 09h43
 

TOKYO (Reuters) - Sony, Toshiba et Hitachi ont annoncé mercredi qu'ils allaient fusionner leurs activités de écrans LCD de petite et moyenne taille en profitant d'un soutien public afin d'être en mesure d'affronter la concurrence des industriels sud-coréens et taiwanais.

La fusion doit être achevée d'ici le printemps 2012. Elle permettra de créer le numéro un mondial de la fabrication d'écrans pour smartphones et pour tablettes multimédias, devant Sharp et Samsung Electronics.

Innovation Network Corp of Japan, détenu à 90% par l'état japonais investira 200 milliards de yens (1,8 milliard d'euros) dans l'entité fusionnée. Il détiendra ainsi soit 70% du groupe. Les 30% restants seront répartis à parts égales entre Sony, Toshiba et Hitachi.

Ensemble, les trois groupes occupaient l'année dernière 21,5% du marché des écrans de petite et moyenne taille, devant Sharp (14,8%) et Samsung (11,9%), selon des chiffres de DisplaySearch.

Mayumi Negishi, Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten