21 août 2011 / 13:04 / dans 6 ans

De nouveaux rivaux pour l'iPad d'Apple malgré le retrait de HP

<p>L'abandon inattendu de la tablette TouchPad de Hewlett-Packard, sept semaines seulement apr&egrave;s son lancement, atteste de la supr&eacute;matie de l'iPad d'Apple (photo), mais les analystes estiment que les jeux sont loin d'&ecirc;tre faits. /Photo prise le 23 mai 2011/REUTERS/Shannon Stapleton</p>

par Liana B. Baker

NEW YORK (Reuters)- L‘abandon inattendu de la tablette TouchPad de Hewlett-Packard, sept semaines seulement après son lancement, atteste de la suprématie de l‘iPad d‘Apple mais les analystes estiment que les jeux sont loin d’être faits.

“Les tablettes non-iPad ne se vendent tout simplement pas. C‘est clairement le message des événements de ces derniers jours”, souligne Mark Gerber, analyste au cabinet d’études Detwiler Fenton, basé à Boston.

Au cimetière des tablettes, la TouchPad de HP sous WebOS va rejoindre la Streak 5 de Dell, tandis que l‘Eee Pad Transformer d‘Asustek Computer et la Xoom de Motorola Mobility n‘ont toujours pas trouvé leur public.

Le Blackberry PlayBook de Research in Motion a reçu de son côté un accueil mitigé avec des ventes inférieures aux prévisions.

“Je ne m‘attends pas à ce que RIM mette un jour un terme aux ventes de PlayBook ou abandonne la plateforme, il le considère comme son avenir”, tempère toutefois Colin Gillis, analyste chez l‘intermédiaire BGC Financial, à New York.

Selon le cabinet Strategy Analytics, au deuxième trimestre, les ventes de l‘iPad ont représenté 61,3% du marché mondial des tablettes, contre seulement 30,1% pour les modèles équipés du système d‘exploitation Android de Google. Les tablettes dotées du logiciel de Microsoft disposaient de 4,6% de parts de marché et celles de RIM de 3,3%, ajoute le cabinet.

ARRIVÉE DE NOUVEAUX CONCURRENTS

Mais le paysage des tablettes pourrait changer sous peu avec le rachat cette semaine de Motorola Mobility par Google, qui permettra au géant d‘internet de dupliquer la stratégie d‘Apple, en étant présent aussi bien sur le matériel que le logiciel.

La prochaine version d‘Android, baptisée “Ice Cream Sandwich”, commune à la fois aux smartphones et aux tablettes, devrait en principe attirer davantage de développeurs et permettre la création d‘applications réellement exploitables sur ces derniers appareils.

Microsoft pourrait devenir également une menace plus sérieuse pour Apple quand le premier éditeur mondial de logiciels lancera fin 2012 son système d‘exploitation Windows 8 compatible aussi bien avec les tablettes que les PC.

“L’éco-système bâti autour de Microsoft est le plus grand éco-système informatique, ce qui rend l‘entreprise la plus susceptible de gagner des parts de marché sur le segment des tablettes”, explique Colin Gillis de BGC Financial.

Amazon.com, le fabricant de la liseuse électronique Kindle, est également attendu sur le marché des tablettes avec un lancement prévu cet automne.

Colin Sebastian, analyste chez Robert Baird & Co, estime que l‘offre d‘Amazon composée d‘une tablette dotée d‘un écran de 7 pouces fonctionnant sous Android Honeycomb et vendue moins de 300 dollars, pourrait rebattre les cartes du secteur, en raison du prix de l‘appareil et des contenus numériques du distributeur.

Selon l‘analyste, Amazon pourrait ainsi vendre jusqu’à trois millions de tablettes au cours de la première année et dispose du potentiel pour dépasser Samsung, dont la tablette Galaxy Tab est actuellement en tête des ventes de modèles sous Android.

“Amazon est largement considéré comme un challenger. Il a le potentiel pour être un agitateur”, souligne Ross Rubin, analyste au cabinet NPD.

Autre rival potentiel: Sony, qui compte toujours lancer d‘ici la fin de l‘année deux tablettes.

“Nous allons voir beaucoup de concurrents venir et partir”, commente une porte-parole de Sony, expliquant que le groupe nippon mise sur tous les actifs à sa disposition comme le matériel, les contenus et les réseaux pour tirer son épingle du jeu.

Avec Alistair Barr et Poornima Gupta à San Francisco, Bill Rigby à Seattle, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below