Lenovo double son bénéfice mais craint un ralentissement mondial

jeudi 18 août 2011 10h20
 

HONG KONG (Reuters) - Le fabricant de micro-ordinateurs chinois Lenovo a affiché jeudi un quasi doublement de son bénéfice trimestriel mais a exprimé ses inquiétudes quant à l'impact d'un ralentissement de l'économie mondiale, ce qui fait chuter son titre en Bourse de près de 8%.

La troisième marque mondiale de PC a été portée par de solides ventes en Chine et dans d'autres marchés émergents mais se heurte au risque d'un affaissement de la demande en Europe et aux Etats-Unis à mesure qu'il se lance dans les tablettes (Lepad) et smartphones (Lephone) aux côtés des géants Apple et Samsung.

Le bénéfice net de Lenovo a quasiment doublé au premier trimestre achevé en juin, ressortant à 108,8 millions de dollars, contre 54,9 millions un an plus tôt. Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S attendaient en moyenne 78,6 millions.

Lenovo réalise 48% de ses ventes en Chine, où il est le leader du secteur avec une part de marché de 31,7%, d'après ses propres chiffres et ceux d'IDC.

Dans le monde, la part de marché du groupe a bondi à 12,2% contre 9,9% sur les trois premiers mois de l'année.

"(...) Les défis posés à la demande mondiale d'ordinateurs personnels subsistent, tels que le rythme de la reprise de l'économie mondiale et la crise persistante de la dette en Europe occidentale", a toutefois souligné le groupe dans un communiqué.

Vers 07h00 GMT, l'action Lenovo chutait de 7,76% à la Bourse de Hong Kong, alors que l'indice vedette Hang Seng cédait 1,25%.

Mercredi à Wall Street, Dell a dévissé de 10% après que le numéro deux mondial du secteur a publié un chiffre d'affaires trimestriel légèrement inférieur aux attentes et dit prévoir une stagnation de ses ventes pour le trimestre en cours.

Lee Chyen Yee, Natalie Huet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraten

 
<p>Le fabricant de micro-ordinateurs chinois Lenovo a quasiment doubl&eacute; son b&eacute;n&eacute;fice au premier trimestre achev&eacute; en juin, ressortant &agrave; 108,8 millions de dollars, contre 54,9 millions un an plus t&ocirc;t et 78,6 millions attendus en moyenne par les analystes. La troisi&egrave;me marque mondiale de PC a exprim&eacute; ses inqui&eacute;tudes quant &agrave; l'impact d'un ralentissement de l'&eacute;conomie mondiale, ce qui fait chuter son titre en Bourse de pr&egrave;s de 8%. /Photo d'archives/REUTERS/Bobby Yip</p>