22 faux magasins Apple recensés dans une ville chinoise

vendredi 12 août 2011 12h55
 

PEKIN (Reuters) - Les autorités municipales de Kunming, une ville du sud de la Chine où la découverte fin juillet d'un faux "Apple Store" a déclenché une controverse, ont identifié 22 autres faux magasins portant le logo de la marque à la pomme.

Les enseignes ont reçu ordre ne plus utiliser l'emblème de la société californienne, rapportent les médias d'Etat.

L'enquête des autorités a fait suite aux plaintes d'Apple China pour concurrence déloyale et violation d'une marque.

Fin juillet, un Américain vivant à Kunming a raconté sur son blog qu'un faux "Apple Store" était tellement bien conçu que même ses employés pensaient travailler pour le fabriquant de l'iPhone et de l'iPad.

Les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux reprochent régulièrement à la Chine de ne pas suffisamment protéger les droits de propriété intellectuelle.

Le piratage et la contrefaçon de logiciels et autres produits américains en Chine ont coûté 48 milliards de dollars et 2,1 millions d'emplois aux Etats-Unis en 2009, selon la Commission américaine du commerce international.

La firme américaine a quatre Apple Stores en Chine, à Pékin et Shanghai. Elle dispose de 13 revendeurs autorisés à Kunming.

Michael Martina, Tangi Salaün et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

 
<p>Dans un faux magasin Apple de Kunming, dans la province chinoise du Yunnan. Les autorit&eacute;s municipales de cette ville du sud de la Chine ont identifi&eacute; 22 autres faux magasins portant le logo de la marque &agrave; la pomme apr&egrave;s o&ugrave; la d&eacute;couverte fin juillet d'un faux "Apple Store" qui a d&eacute;clench&eacute; une controverse. Fin juillet, un Am&eacute;ricain vivant &agrave; Kunming a racont&eacute; sur son blog qu'un faux "Apple Store" &eacute;tait tellement bien con&ccedil;u que m&ecirc;me ses employ&eacute;s pensaient travailler pour le fabriquant de l'iPhone et de l'iPad. /Photo prise le 22 juillet 2011/REUTERS/Aly Song</p>