Capgemini sanctionné en Bourse, la fonte du cash inquiète

jeudi 28 juillet 2011 12h29
 

par Gwénaelle Barzic

PARIS (Reuters) - L'action de Capgemini dégringole jeudi à la Bourse de Paris après la publication de semestriels sans surprise, le marché s'inquiétant de la forte diminution de ses liquidités.

La première société européenne de services informatiques a enregistré comme ses concurrents une accélération de son activité au deuxième trimestre mais elle a maintenu ses prévisions pour 2011 inchangées, évoquant les incertitudes pesant sur la conjoncture économique mondiale.

A 12h10, l'action abandonnait 6,6% à 36,22 euros alors que l'indice européen des valeurs technologiques cède 1,6% dans le même temps.

La trésorerie nette du groupe est tombée à 169 millions d'euros à la fin du premier semestre, contre 809 millions lors de la période correspondante l'an dernier, ce qui a déconcerté les investisseurs.

"Le principal, me semble-t-il, c'est le niveau de cash à la fin du S1 et celui visé à la fin de l'année qui est complètement fou par rapport a ce qu'on avait dans nos prévisions", commente un analyste basé à Paris.

"Ils nous disent que le cash à la fin de l'année sera supérieur à 250 (millions d'euros ndlr.), beaucoup moins que prévu, c'est négatif", ajoute-t-il, en précisant que sa prévision était jusqu'alors de 830 millions d'euros.

CASH "ARTIFICIELLEMENT HAUT"

Le directeur général de Capgemini, Paul Hermelin, a précisé lors d'une conférence téléphonique que cette forte consommation de liquidités s'expliquait par des acquisitions au premier semestre, l'accélération de la croissance mais aussi la "remise à niveau des positions" du groupe vis à vis de ses fournisseurs.   Suite...