L'horizon s'assombrit pour STMicroelectronics

mardi 26 juillet 2011 12h00
 

par Marie Mawad

PARIS (Reuters) - STMicroelectronics a fait état d'un affaiblissement de la demande au moins de juin, prévenant que ses ventes pourraient bien reculer au troisième trimestre, du fait notamment d'une "correction temporaire" chez son grand client Nokia.

Le premier fabricant européen de semi-conducteurs a réajusté ses attentes pour les mois à venir, abaissant sa prévision de marché pour 2011 et tablant pour le troisième trimestre sur une variation de son chiffre d'affaires allant d'une baisse de 5% à une progression de 2% par rapport au deuxième trimestre.

"Etant donné ce qu'on a vu au mois de juin et en premier lieu la réduction de la demande de l'un de nos clients principaux, nous avons démarré le troisième trimestre en réduisant rapidement notre production", a expliqué mardi Carlo Bozotti, le PDG de l'entreprise.

Le groupe franco-italien est touché à double titre car l'ajustement à la baisse des commandes ternit également les perspectives de ST-Ericsson, sa coentreprise avec Ericsson spécialisée dans la téléphonie mobile et déjà aux prises avec d'importantes restructurations.

A 11h50, l'action STMicro chutait de 9,5% à la Bourse de Paris, à 5,79 euros, accusant ainsi la plus forte baisse de l'indice CAC 40.

"Les résultats et les prévisions sont moins bons qu'attendus du fait d'un affaiblissement général de la demande et de vents contraires sur les devises, en plus des difficultés déjà connues de la filiale ST-Ericsson", commente un analyste basé à Londres.

INCERTITUDE MACROÉCONOMIQUE

"C'est une publication décevante. Les difficultés de Nokia et l'incertitude macroéconomique expliquent la détérioration des annonces", résume de son côté un trader.   Suite...