Vague d'arrestations aux Etats-Unis après des piratages de sites

mercredi 20 juillet 2011 07h43
 

WASHINGTON (Reuters) - Les autorités américaines ont arrêté mardi 16 personnes soupçonnées d'implication dans des attaques informatiques retentissantes contre de grandes entreprises ou des institutions publiques.

Des agents du FBI ont notamment interpellé 14 suspects dans neuf Etats différents et à Washington pour le piratage de PayPal, le site de paiement en ligne utilisé par eBay.

Cette attaque menée en décembre a été imputée au réseau Anonymous, qui l'aurait effectuée en représailles à l'arrêt par PayPal de ses services à WikiLeaks, le site internet ayant divulgué des milliers de messages diplomatiques américains.

Les 14 suspects sont accusés de complot, passible de cinq ans de prison, et de dégâts volontaires sur un système informatique protégé, passible de 10 ans de prison.

Les accusés sont âgés de 20 à 42 ans.

De nombreuses cyber-attaques ont été attribuées à Anonymous, notamment celles ayant visé Bank of America, Sony ou encore le gouvernement malaisien.

Deux autres personnes ont été arrêtées aux Etats-Unis pour d'autres délits informatiques.

Le département américain de la Justice a également fait état d'une arrestation en Grande-Bretagne et de quatre autres aux Pays-Bas pour des attaques similaires.

Jeremy Pelofsky et Diane Bartz; Bertrand Boucey pour le service français