France Télécom étudie une offre sur un opérateur mobile de RDC

dimanche 17 juillet 2011 15h27
 

PARIS (Reuters) - France Télécom envisage de lancer une offre sur le quatrième opérateur de téléphonie mobile de la République démocratique du Congo, Congo-China Telecom (CCT).

Les termes d'un éventuel accord, encore en négociation, prévoiraient le rachat des 51% de CCT que détient le fabricant chinois d'équipements télécoms ZTE, ainsi que des 49% appartenant à l'Etat congolais.

"Nous sommes en pourparlers exclusifs avec ZTE sur l'acquisition de leurs 51% de CCT. (...) De plus, nous envisageons de participer à l'offre soumise par la République démocratique du Congo sur sa part", a déclaré une porte-parole de France Télécom.

L'opération pourrait coûter quelque 300 millions d'euros à France Télécom, en raison du passif élevé de CCT, qui devra être pris en compte dans la transaction, a indiqué une source ayant connaissance du dossier.

France Télécom cherche à se développer en Afrique et au Moyen-Orient. Le PDG Stéphane Richard veut notamment doubler le chiffre d'affaires venant des pays émergents pour atteindre 7 milliards d'euros d'ici 2015.

La RDC compte 65 millions d'habitants et est dotée d'un réseau sans-fil de deuxième génération. Le marché est considéré comme ouvert car aucun des opérateurs ne s'impose sur l'ensemble du pays, et 17% seulement des habitants sont équipés en téléphones mobiles.

Leila Abboud, Gregory Schwartz pour le service français

 
<p>Le PDG de France T&eacute;l&eacute;com, St&eacute;phane Richard. L'op&eacute;rateur fran&ccedil;ais envisage de lancer une offre sur le quatri&egrave;me op&eacute;rateur de t&eacute;l&eacute;phonie mobile de la R&eacute;publique d&eacute;mocratique du Congo, Congo-China Telecom (CCT). /Photo prise le 24 f&eacute;vrier 2011/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>