Sony a été attaquée pour avoir voulu protéger ses droits

mardi 28 juin 2011 07h21
 

TOKYO (Reuters) - Sony estime avoir été la cible d'une vaste attaque informatique pour avoir tenté de protéger sa propriété intellectuelle, en l'occurrence ses jeux vidéo, a déclaré mardi son directeur général Howard Stringer.

Le groupe a été victime en avril dernier d'une attaque au cours de laquelle les données personnelles de 77 millions de joueurs utilisant son réseau de jeu en ligne PlayStation Network (PSN) ont été dérobées.

"Nous sommes convaincus d'avoir fait l'objet de cette attaque parce que nous avons essayé de protéger notre propriété intellectuelle, notre contenu, en l'occurrence nos jeux vidéo", a déclaré Stringer lors d'une assemblée des actionnaires.

"Ce sont nos actifs d'entreprise, et il y a ceux qui ne veulent pas que nous les protégions, qui veulent que tout soit gratuit", a-t-il ajouté.

Sony a déclaré que son réseau PSN avait retrouvé 90% de son niveau d'activité d'avant la cyberattaque mais certains utilisateurs ne décolèrent pas.

Une plainte a été déposée ce mois-ci aux Etats-Unis accusant Sony d'avoir licencié des employés d'une unité responsable de la sécurité du réseau deux semaines avant l'incident.

Isabel Reynolds, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

 
<p>Sony estime avoir &eacute;t&eacute; la cible d'une vaste attaque informatique pour avoir tent&eacute; de prot&eacute;ger sa propri&eacute;t&eacute; intellectuelle, en l'occurrence ses jeux vid&eacute;o. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai</p>