June 24, 2011 / 11:46 AM / 6 years ago

Dailymotion lancera une offre payante d'ici Noël

5 MINUTES DE LECTURE

par Marie Mawad et Gwénaelle Barzic

PARIS (Reuters) - Dailymotion, le site de partage de vidéos sur internet, compte s'appuyer sur son actionnaire Orange pour lancer avant la fin 2011 une offre d'abonnement payant donnant accès à des films, à des séries de télévision et à des contenus sportifs.

Le concurrent français de YouTube, qui compte 110 millions de visiteurs uniques par mois, veut proposer des abonnements pour visionner des contenus à la fois à partir d'un ordinateur, d'une tablette, d'un mobile ou d'un téléviseur connecté au web, a déclaré son PDG Cédric Tournay, lors d'une interview à Reuters.

"On est en train de travailler sur une offre cinéma. On pense aussi à une offre de séries télé, très attendue de la part de nos internautes. Mais on n'entend pas du tout se contenir à cela", a-t-il détaillé, évoquant également du sport, des dessins animés et des documentaires.

Dailymotion, dont Orange a racheté en janvier 49% du capital pour 58,8 millions d'euros, estime que le marché français est désormais mûr pour ce type d'abonnement en diffusion ("streaming"), encore inédit dans l'Hexagone et qui se compare au modèle qui a fait le succès de Netflix aux Etats-Unis.

"Il n'y a pas d'offre concurrente aujourd'hui sur le marché français. La chronologie des médias, typiquement française, rend sans doute plus complexe le développement de certaines activités", explique le PDG.

En France, des accords interprofessionnels fixent le nombre de mois à partir duquel un film sorti en salles peut être diffusé pour la première fois à la télévision ou distribué en vidéo à la demande. Dans d'autres pays comme aux Etats-Unis, la décision revient aux acteurs concernés qui se mettent d'accord par contrat.

"C'est un mix entre des acteurs traditionnels qui n'ont pas mis le web au coeur de leur stratégie et des acteurs comme nous, qui étions nouveaux et avions déjà beaucoup à faire... Le marché est en train de changer en ce moment", poursuit Cédric Tournay.

Dailymotion propose aujourd'hui des services exclusivement gratuits et génère des revenus grâce à la publicité. Il a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de l'ordre de 20 millions d'euros et vise une croissance de l'ordre de 30% à 40% pour 2011.

UN PRIX "NATUREL" À 9 EUROS

Le groupe cite France Télévisions parmi les propriétaires de contenus avec lesquels il discute en vue d'élargir son catalogue.

Il compte aussi sur l'expertise des équipes d'Orange pour mettre au point son offre payante.

"Le rapprochement avec Orange nous permet de développer rapidement ces projets et de bénéficier de la puissance du groupe Orange à la fois dans la constitution des offres, mais surtout dans leur promotion et leur distribution", ajoute Cédric Tournay.

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, faisait récemment état d'un million d'abonnés à l'offre premium Orange-Deezer, lancée il y a environ un an.

Alors que des offres ont été déposées lundi pour les droits 2012-2016 de diffusion des matches de Ligue 1, le site internet français dit qu'il entend se coordonner avec son actionnaire Orange pour proposer du football dans son offre dont le prix d'abonnement serait volontairement accessible.

"La plupart des gens que je peux voir réfléchissent en se disant que l'offre naturelle pour de la SVOD (la vidéo sur demande par abonnement) sera autour de neuf euros", explique le PDG de Dailymotion.

Netflix propose sur le marché américain une offre à 7,99 dollars par mois (5,60 euros) qui donne accès en illimité et en "streaming" à son catalogue de films et de séries.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below