Le site de la présidence brésilienne attaqué par des hackers

vendredi 24 juin 2011 07h17
 

SAO PAULO (Reuters) - Des pirates informatiques ont provoqué jeudi la fermeture temporaire du site internet de la présidence brésilienne et d'autres sites gouvernementaux.

Le groupe de hackers Lulz Security a revendiqué certaines de ces attaques et affirme avoir obtenu des données personnelles de la présidente Dilma Rousseff et du maire de Sao Paulo.

Cette attaque contre le site de la présidence "a engendré beaucoup de trafic, afin de rendre le site indisponible. Ce n'était pas pour voler des informations", a déclaré une porte-parole du gouvernement brésilien.

Les hackers de Lulz Security ont revendiqué nombre d'attaques informatiques depuis le début du mois de juin, du groupe Sony aux sites de la CIA et du Sénat américain.

Dans un message diffusé lundi sur Twitter, LulzSec a déclaré vouloir pirater des sites gouvernementaux afin de divulguer des "informations gouvernementales confidentielles".

Roberto Samora, Jean-Stéphane Brosse pour le service français