Facebook va devenir n°1 de la pub sur internet aux Etats-Unis

lundi 20 juin 2011 23h21
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Facebook devrait ravir cette année à Yahoo la place de numéro un en termes de recettes publicitaires sur internet aux Etats-Unis, avec environ 2,2 milliards de dollars (1,53 milliard d'euros) de chiffre d'affaires, montre une étude publiée lundi.

Le premier réseau social mondial verra ainsi sa part de marché atteindre 17,7% contre 13,6% à Yahoo, selon la firme eMarketer.

L'année dernière, cette part de marché s'était élevée à 12,2%.

Ces chiffres soulignent la vitalité de Facebook, dont la valorisation a grimpé dernièrement pour atteindre environ 80 milliards de dollars dans les derniers échanges de titres sur les marchés privés.

La chaîne de télévision CNBC rapportait la semaine dernière que Facebook doit soumettre dès octobre ou novembre un document en vue d'une introduction en Bourse prévue au premier trimestre 2012, qui pourrait valoriser le réseau social à plus de 100 milliards de dollars.

Si Facebook prend la première place de ce marché des visuels publicitaires - qui inclut les bandeaux, les vidéos et le sponsoring de sites internet - le secteur est assez dynamique pour bénéficier au plus grand nombre, souligne David Hallerman, analyste chez eMarketer.

Ainsi Yahoo, s'il va perdre sa place de numéro un, verra tout de même ses recettes augmenter de 13,6% cette année aux Etats-Unis, précise eMarketer. Cette croissance reste moindre que celle du marché dans son ensemble, estimée à 24,5%.

Google devrait quant à lui tabler sur 1,15 milliard de dollars de recettes aux Etats-Unis, en progression de 34,4% sur un an.

Le groupe qui tire l'essentiel de ses revenus publicitaires des liens commerciaux présents parmi les résultats de requête proposés par son moteur de recherche, devrait talonner Yahoo en 2012 sur le marché américain avec une part de marché de 12,3% contre 12,5% à Yahoo.

Alexei Oreskovic, Catherine Monin et Grégory Blachier pour le service français

 
<p>Avec 2,2 milliards de dollars de recettes pour une part de march&eacute; de 17,7%, Facebook s'appr&ecirc;te &agrave; dominer en 2011 le march&eacute; de la publicit&eacute; en ligne aux Etats-Unis, supplantant le num&eacute;ro un Yahoo, selon une &eacute;tude eMarketer publi&eacute;e lundi. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge</p>