Google va numériser 250.000 oeuvres de la British Library

lundi 20 juin 2011 20h35
 

LONDRES (Reuters) - Google et la British Library vont lancer un projet visant à numériser quelque 250.000 livres issus des fonds de la bibliothèque britannique, couvrant la période 1700-1870 et des événements comme la Révolution française ou l'abolition de l'esclavage.

Ce projet dévoilé lundi s'inscrit dans la vaste entreprise de numérisation menée par le géant de l'internet qui propose déjà 13 millions de livres sous forme digitale, pris dans les collections d'une quarantaine de bibliothèques dans le monde.

Le projet né du partenariat avec la British Library inclut notamment des pamphlets féministes sur Marie-Antoinette ou un document sur un hippopotame empaillé ayant appartenu au prince d'Orange.

Google assumera les coûts de numérisation des oeuvres, qui seront consultables sur son moteur de recherche, disponibles en téléchargement et en lecture sur Google Books. Il sera en outre possible de les trouver sur le site de la British Library, qui les stockera dans ses archives numériques.

Google dit ne pas tirer de bénéfices financiers de ses partenariats avec les bibliothèques, qui ont pour but d'enrichir le contenu d'internet.

En Europe, le géant de la Toile ne numérise que des oeuvres libres de droits mais il n'en est pas de même aux Etats-Unis où, à la suite de telles opérations effectuées dans le cadre de partenariat avec des fonds, une bataille juridique s'est engagée en 2005 entre des auteurs, des éditeurs et Google. Le dossier n'est toujours pas réglé.

La British Library travaille avec plusieurs partenaires à la numérisation de son fonds et espère proposer au public des versions digitales de ses 150 millions de documents d'ici 2020.

Un précédent partenariat avec Microsoft a conduit à la numérisation de 65 millions de livres du XIXe siècle, dont plusieurs sont désormais disponibles via une application pour la tablette numérique iPad d'Apple.

Goergina Prodhan, Grégory Blachier pour le service français, édité par Catherine Monin

 
<p>Lecteurs dans la British Library. Google et la grande biblioth&egrave;que londonienne vont lancer un projet visant &agrave; num&eacute;riser quelque 250.000 livres issus des fonds de la biblioth&egrave;que britannique, couvrant la p&eacute;riode 1700-1870 et des &eacute;v&eacute;nements comme la R&eacute;volution fran&ccedil;aise ou l'abolition de l'esclavage. /Photo prise le 20 juin 2011/REUTERS/Paul Hackett</p>