Le trafic de données sur mobile accaparé par la vidéo

lundi 20 juin 2011 16h35
 

LONDRES (Reuters) - Jusqu'à 60% du trafic de données sur téléphone mobile est lié à l'usage de la vidéo, la demande étant notamment portée par les utilisateurs de l'iPhone d'Apple, selon une étude de Bytemobile.

Selon cette société spécialisée dans la gestion du trafic de données pour le compte des opérateurs télécoms, 10% des utilisateurs pourraient accaparer à eux seuls jusqu'à 90% de la bande passante sur téléphone, en se servant de leur smartphone comme d'un ordinateur pour regarder des vidéos.

Bytemobile a expliqué que les vidéos regardées sur iPhone ont représenté 58% du trafic total de données sur cet appareil.

Pour les smartphones fonctionnant sous le système d'exploitation Android de Google, les vidéos ont compté pour 52% du total du trafic de données.

Les opérateurs télécoms ont été pris de court ces dernières années par l'explosion de la demande pour les services "data" comme la vidéo ou l'internet mobile.

Certains analystes et investisseurs doutent de la capacité des opérateurs télécoms à tirer profit de cette demande, en raison des investissements nécessaires pour fluidifier le trafic sur leurs réseaux.

"La croissance soutenue dans les données sur mobile, portée par la vidéo et l'usage des applications sur des réseaux plus rapides et plus puissants, ainsi que des appareils conviviaux, a créé un formidable défi en termes de gestion du trafic pour les opérateurs", a déclaré Ronny Haraldsvik, vice-président du Global Marketing chez Bytemobile.

D'après Bytemobile, la demande est particulièrement soutenue entre midi et minuit, quand les utilisateurs ayant une bonne connexion regardent les vidéos plus longtemps.

Kate Holton, Claude Chendjou pour le service français, édité par Dominique Rodriguez