Spotify trouve un accord de licence avec Universal Music

samedi 11 juin 2011 21h21
 

NEW YORK (Reuters) - Le service de musique en ligne Spotify a conclu un accord de licence avec Universal Music, premier label au monde, a-t-on appris de plusieurs sources au fait des discussions.

L'accord entre Spotify et Universal Music, propriété de Vivendi, a été scellé il y a deux semaines, a dit vendredi une de ces sources, sous le sceau de l'anonymat.

Fondé par les deux Suédois Daniel Ek et Martin Lorentzon, Spotify, concurrent entre autres du français Deezer, est le numéro un européen de la musique en ligne.

Il tire son succès de son interface réputée intuitive et de son modèle "freemium", qui mise sur l'attractivité de l'écoute gratuite mais précédée de publicité pour convertir les internautes en clients du service "premium", lequel permet d'écouter à l'envi des titres du catalogue sans publicité.

Spotify compte plus d'un million d'abonnés "premium" en Europe pour un total de 10 millions d'inscrits.

Sa popularité a néanmoins souffert ces dernières semaines d'une réduction du catalogue, motivée par la nécessité de réduire les coûts de licence.

Le site cherche à entrer sur le marché américain mais depuis deux ans, les discussions achoppent sur la question des droits à payer aux majors, les principaux labels de musique. En février, Reuters rapportait qu'un accord était proche avec Universal.

Les labels semblaient réticents à collaborer avec Spotify en raison du nombre très élevé de titres auquel le site donne accès, et font en outre l'objet de pression de la part de leur partenaire Apple, qui vend des chansons ou albums complets sur son site iTunes Store et voit en Spotify un rival.

Le site de "streaming" a finalement trouvé un accord aux Etats-Unis avec Sony Music Entertainment et EMI.   Suite...