Le responsable des technologies de Nokia s'en va

jeudi 9 juin 2011 10h26
 

HELSINKI (Reuters) - Nokia a annoncé jeudi le départ de son responsable des technologies en congé sans solde, et ce dernier ne reviendra sans doute pas en raison de son désaccord avec la stratégie du groupe, selon un journal finlandais.

Citant des sources anonymes, le Helsingin Sanomat écrit que Richard Green n'est pas satisfait des décisions de la direction, notamment le fait de renoncer à lancer des téléphones fonctionnant sous le système d'exploitation MeeGo.

Nokia a confirmé que Richard Green avait pris un congé pour des raisons personnelles et s'est refusé à communiquer sur la date de son retour et à donner de plus amples détails. Un porte-parole a indiqué que Henry Tirri, qui dirige le Centre de recherche Nokia, assurerait l'intérim comme responsable des technologies.

Cette annonce vient s'ajouter à une série de coups durs pour le groupe, qui a notamment vu sa part de marché dans les smartphones s'effriter au profit de l'iPhone d'Apple et des mobiles équipés du système d'exploitation Android de Google.

Nokia reste le premier fabricant mondial de combinés mobiles en volume et son directeur général Stephen Elop a lancé voici trois mois une refonte de l'activité téléphonie qui s'est notamment traduite par l'adoption du système d'exploitation de Microsoft au détriment de Symbian, le logiciel maison.

Fin mai, le groupe finlandais a renoncé à atteindre les objectifs qu'il s'était fixés quelques semaines plus tôt, suscitant des interrogations sur la capacité de son nouveau patron à orchestrer le redressement promis en février.

"Je crois que cela (...) confirmera aux yeux des plus sceptiques que Nokia ne sera jamais en mesure de se redresser", juge John Strand, de Strand Consult. "La victime, ici, est encore l'actionnaire."

La valeur boursière de Nokia a été divisée par deux à 17 milliards d'euros depuis la publication d'une note interne dans laquelle Stephen Elop comparait l'entreprise à un homme sur une plate-forme pétrolière en flammes.

Vers 08h00 GMT, le titre était quasiment stable (+0,09%) à 4,298 euros, de même que l'indice Stoxx Europe 600

(-0,05%).

Bureau d'Helsinki, Jean Décotte pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Nokia a annonc&eacute; le d&eacute;part de son responsable des technologies en cong&eacute; sans solde, et, selon un journal finlandais, ce dernier ne reviendra sans doute pas en raison de son d&eacute;saccord avec la strat&eacute;gie du groupe. /Photo d'archives/REUTERS/Bob Strong</p>