Washington prend très au sérieux les accusations de Google

jeudi 2 juin 2011 19h07
 

WASHINGTON (Reuters) - Les accusations de Google selon lequel des hackers probablement chinois ont piraté des comptes gmail de hauts responsables américains sont très graves et sont prises au sérieux par l'administration américaine, a déclaré jeudi Hillary Clinton.

"Nous sommes bien évidemment très préoccupés par l'annonce de Google concernant une campagne de récupération de mots de passe de comptes gmail que la compagnie impute à la Chine", a déclaré la secrétaire d'Etat américaine à la presse.

"Google a informé hier le département d'Etat de la situation avant de l'annoncer publiquement. Ces accusations sont très graves. Nous les prenons très aux sérieux, nous sommes en train des les examiner", a-t-elle poursuivi.

Google a annoncé mercredi qu'il soupçonnait des pirates chinois d'avoir tenté de dérober des mots de passe de centaines de comptes gmail de responsables américains, de journalistes et de militants chinois.

La Chine a qualifié l'accusation lancée par le moteur de recherche d'"inacceptable".

Andrew Quinn et Archad Mohammed, Marine Pennetier pour le service français