Des comptes Gmail de Google piratés, sans doute depuis la Chine

jeudi 2 juin 2011 09h58
 

LOS ANGELES (Reuters) - Des hackers sans doute chinois ont attaqué des centaines de comptes Gmail, dont certains appartenant à des militants chinois, à des journalistes et à de hauts responsables de l'administration américaine, a-t-on appris mercredi auprès de Google.

Les pirates informatiques seraient originaires de Jinan, dans la province de Shandong, entre Pékin et Shanghai.

Sur son blog, Google explique que les hackers auraient tenté de s'introduire dans les messageries et de les surveiller.

Le groupe dit avoir détecté l'opération et l'avoir interrompue. Les victimes et les gouvernements ont été prévenus, ajoute Google.

"Nous examinons ces informations et nous tentons de collecter les faits", a déclaré le porte-parole de la Maison blanche Tommy Vietor.

"Nous n'avons aucune raison de croire qu'ils aient pu accéder à la boîte mail d'un responsable du gouvernement américain", a-t-il poursuivi.

Alexei Oreskovic, Nicolas Delame et Benjamin Massot pour le service français

 
<p>Google a r&eacute;v&eacute;l&eacute; mercredi que plusieurs centaine de comptes Gmail avaient &eacute;t&eacute; cibl&eacute;s par des attaques probablement men&eacute;es depuis le centre de la Chine. Des responsables gouvernementaux am&eacute;ricains, mais &eacute;galement des militants chinois ou encore des journalistes auraient &eacute;t&eacute; vis&eacute;s par ces attaques qui semblent provenir de la ville de Jinan. /Photo d'archives/REUTERS/Nir Elias</p>