Un partenariat toujours à l'étude entre Orange et Canal+

mercredi 1 juin 2011 17h46
 

PARIS (Reuters) - France Télécom a confirmé mercredi qu'il discutait avec Canal+ d'une remise à plat de leur accord de partenariat dans la télévision payante qui verrait l'opérateur télécoms prendre une participation majoritaire.

Les deux groupes abandonnent ainsi le projet initial, annoncé en janvier, qui prévoyait la création d'une coentreprise détenue à parts égales et dont la gouvernance serait assurée à parité.

"Nous travaillons à un partenariat avec Canal+, qui est différent du schéma que nous avions envisagé initialement", a déclaré le PDG de France Télécom, Stéphane Richard, lors d'un déjeuner avec des journalistes.

"Nous discutons d'un partenariat dans le cadre duquel nous serions actionnaire majoritaire."

Un nouveau dispositif a été présenté au comité d'entreprise des chaînes cinéma de l'opérateur, qui tire un trait sur le projet imaginé à l'origine d'une fusion entre les chaînes de télévision d'Orange Cinéma Séries et TPS Star.

Dans le cadre de ce nouveau montage, la filiale de Vivendi prendrait une participation de 30% à 40% dans les chaînes cinéma de France Télécom.

Il s'agit cependant d'une première ébauche d'accord qui doit encore repasser par tout le processus de consultation des représentants du personnel et être validée par les régulateurs.

France Télécom a engagé une refonte de sa stratégie dans les contenus, celle-ci n'ayant pas eu les résultats escomptés ces dernières années. L'opérateur mise désormais sur des partenariats pour ses chaînes de télévision.

Ayant indiqué qu'il ne serait plus candidat pour les droits de diffusion de la Ligue 1 de football, le groupe français a ajouté qu'il souhaitait élargir la distribution de ses chaînes dédiées au sport, aujourd'hui seulement disponibles sur son bouquet, a ajouté Stéphane Richard.

"On travaille à les rendre disponibles plus largement sur la télévision par IP, pas seulement dans un schéma d'exclusivité", a déclaré le PDG, en faisant référence à la télévision sur ADSL.

Marie Mawad et Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>France T&eacute;l&eacute;com a confirm&eacute; mercredi qu'il discutait avec Canal+ d'une remise &agrave; plat de leur accord de partenariat dans la t&eacute;l&eacute;vision payante qui verrait l'op&eacute;rateur t&eacute;l&eacute;coms prendre une participation majoritaire. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>