Spotify proche d'un lancement aux Etats-Unis

mercredi 25 mai 2011 18h17
 

PARIS (Reuters) - Spotify, le site européen de diffusion de musique sur internet, s'apprête à lancer ses premiers services aux Etats-Unis dès cet été, a déclaré mercredi l'un de ses actionnaires, Sean Parker, entrepreneur vedette du monde du web.

Essentiellement connu pour avoir fondé Napster, le logiciel de partage de musique qui a le premier bousculé le modèle classique de l'industrie de la musique, Sean Parker voit Spotify comme une façon d'inciter les internautes à accepter de nouveau de payer pour écouter de la musique.

"Je ne dirais pas que Spotify est destiné à contrebalancer Napster. Je dirais plutôt qu'il s'agit de terminer ce que j'ai commencé avec Napster", a déclaré l'entrepreneur dans une interview à Reuters, en marge de l'e-G8.

Spotify, tout comme ses concurrents Pandora ou Rhapsody aux Etats-Unis ou son rival français Deezer, signent des accords de licence avec les maisons de disque leur permettant d'offrir de la musique sur leur site en diffusion continue ("streaming"), pour que des internautes écoutent gratuitement à partir de leur ordinateur.

De tels sites proposent un accès premium payant à leurs abonnés, qui élargit l'offre aux plateformes mobiles.

En France, Deezer s'est allié à l'opérateur télécoms Orange pour donner un nouveau souffle à ses abonnements payants.

Spotify a un million d'usagers premium à ce jour au total en Angleterre, en Suède, en Finlande, en Norvège, en Espagne, en France et aux Pays-Bas, et plus de dix millions d'abonnés gratuits.

"On y est presque. Je suis plus optimiste que je ne l'ai jamais été jusqu'à présent", a déclaré Sean Parker au sujet d'accords avec des maisons de disque américaines, qui permettrait à Spotify de se lancer aux Etats-Unis.

L'entrepreneur n'a pas souhaité précisé la taille de sa participation au tour de table de Spotify.

Leila Abboud, Marie Mawad pour le service français, édité par Matthieu Protard

 
<p>Sean Parker, l'un des actionnaires de Spotify, a affirm&eacute; en marge de l'e-G8 que le site europ&eacute;en de diffusion de musique sur internet, s'appr&ecirc;te &agrave; lancer ses premiers services aux Etats-Unis d&egrave;s cet &eacute;t&eacute;. /Photo prise le 25 mai 2011/REUTERS/Gonzalo Fuentes</p>