Le système de paiement par mobile de Google dévoilé jeudi-source

mercredi 25 mai 2011 11h08
 

par Maria Aspan et Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - Google dévoile jeudi un système de paiement par mobile permettant à ses utilisateurs de présenter leur téléphone à la place de leur carte bancaire lors de leur passage en caisse, a-t-on appris de source proche du dossier.

Le géant de l'internet espère ainsi prendre de vitesse ses éventuels concurrents, dont Visa.

Le leader de la recherche et de la publicité sur internet a travaillé avec MasterCard, le numéro deux mondial des systèmes de paiement par carte bancaire, a déclaré mardi à Reuters une source au fait du dossier.

En mars, le Wall Street Journal écrivait que Google s'était associé avec MasterCard et au groupe bancaire Citigroup pour développer le système.

Le groupe a également signé des partenariats avec la chaîne de magasins Macy's, le distributeur American Eagle Outfitters et la chaîne de restauration rapide Subway, mais on ne sait pas encore si le projet sera lancé sur tout le territoire américain ou seulement à New York dans un premier temps, a rapporté mardi le quotidien américain, citant des sources.

Google a convié les journalistes à assister jeudi à New York à un "événement partenaire" pour présenter "ses dernières innovations". Bloomberg annonçait mardi que Google dévoilerait un système de paiement par mobile fonctionnant avec le système d'exploitation Android et disponible sur les téléphones de l'opérateur Sprint Nextel.

Une source proche du dossier a confirmé que Google allait lancer son système. Google, Sprint et MasterCard n'ont pas souhaité faire de commentaires tandis que Citigroup n'a pas répondu aux sollicitations.

Près d'une décennie après avoir été imaginés par les ingénieurs et les spécialistes du marketing, les porte-monnaie électroniques sont encore loin d'être courants aux Etats-Unis.   Suite...

 
<p>Google d&eacute;voile jeudi un syst&egrave;me de paiement par mobile permettant &agrave; ses utilisateurs de pr&eacute;senter leur t&eacute;l&eacute;phone &agrave; la place de leur carte bancaire lors de leur passage en caisse, selon une source proche du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann</p>