Orange et Yoigo partis pour décrocher une licence 4G en Espagne

lundi 23 mai 2011 18h17
 

MADRID (Reuters) - Orange et Yoigo, respectivement troisième et quatrième opérateurs mobiles espagnols, devraient décrocher les licences mobiles de quatrième génération (4G) en l'absence d'offres rivales déposées en réponse à l'appel d'offres lancé par le gouvernement espagnol.

Orange, filiale de France Télécom s'est engagé à investir 433 millions d'euros en infrastructures en Espagne en échange d'une fréquence de 900 MHZ, a déclaré lundi le ministère des communications.

Yoigo, détenu par l'opérateur scandinave TeliaSonera, était seul à concourir pour la fréquence de 1800 MHZ, mettant 300 millions d'euros sur trois ans sur la table.

La technologie 4G doit permettre des débits plus rapides sur les réseaux de téléphonie mobile à l'heure où de nouveaux usages comme la vidéo sur les smartphones font exploser le trafic de données.

Sarah Morris, Nicolas Delame pour le service français, édité par Benjamin Mallet

 
<p>Orange et Yoigo, respectivement troisi&egrave;me et quatri&egrave;me op&eacute;rateurs mobiles espagnols, devraient d&eacute;crocher les licences mobiles de quatri&egrave;me g&eacute;n&eacute;ration (4G) en l'absence d'offres rivales d&eacute;pos&eacute;es en r&eacute;ponse &agrave; l'appel d'offres lanc&eacute; par le gouvernement espagnol. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard</p>