Facebook se tourne vers la Chine et la Bourse

vendredi 20 mai 2011 12h57
 

par Alexei Oreskovic et Jennifer Saba

SAN FRANCISCO/NEW YORK (Reuters) - Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, devrait effectuer prochainement une nouvelle visite en Chine, où le réseau social numéro un dans le monde cherche à s'étendre, tandis que la perspective d'une introduction en Bourse semble inéluctable.

Plus vaste marché de l'internet au monde en nombre d'utilisateurs, la Chine attire Facebook qui y est aujourd'hui bloqué par les autorités.

Mark Zuckerberg, qui apprend le mandarin, s'est rendu en Chine en décembre et y a rencontré les dirigeants des sociétés internet comme Baidu, Sina Corp ou Alibaba.

Il devrait y retourner cette année, selon Sheryl Sandberg, directrice exécutive de Facebook.

"La mission de notre entreprise est claire, c'est de connecter le monde entier", a-t-elle expliqué mercredi lors du sommet des technologies organisé par Reuters. "Et il est désormais impossible de penser connecter le monde entier sans la Chine."

Depuis l'arrivée de Sheryl Sandberg, nommée en 2008 pour gérer les ventes, le marketing et le développement économique, Facebook est devenu une entreprise pesant des milliards de dollars.

Le site menace aujourd'hui les géants historiques Google et Yahoo, notamment parce que sa popularité auprès des internautes entraîne dans leur sillage un nombre d'annonceurs toujours plus important.

Selon la société d'études marketing eMarketer, Facebook devrait capter 4 milliards de dollars de recettes publicitaires cette année, contre 1,8 milliard en 2010.   Suite...

 
<p>Le patron et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, devrait se rendre pour la deuxi&egrave;me fois en Chine cette ann&eacute;e, alors que le r&eacute;seau social num&eacute;ro un dans le monde convoite le plus grand march&eacute; en nombre d'internautes. /Photo prise le 7 avril 2011/REUTERS/Norbert von der Groeben</p>