NXP prédit un bel avenir aux puces pour les paiements mobiles

jeudi 19 mai 2011 19h08
 

PARIS (Reuters) - NXP Semiconductor s'attend à vendre en 2011 près de 70 millions de dollars de puces NFC (Near Field Communication, NFC) utilisées dans les nouvelles technologies de paiement sans contact par téléphone mobile.

Le groupe pense en commercialiser plus du double l'année prochaine à la faveur de la croissance du marché des smartphones.

Chaque vente significative dans le secteur des NFC contient des puces fabriquées par le groupe néerlandais, a déclaré jeudi le directeur général du groupe Richard Clemmer lors du Sommet Reuters sur les technologies.

Avec Sony, NXP est le co-inventeur des NFC qui permettent la transmission de données sans fil sur des distances de quelques centimètres, ce qui permet de régler des achats avec un téléphone mobile, de conserver des tickets électroniques, de télécharger de la musique.

"Nous travaillons avec Google et Microsoft, avec tous les fabricants de combinés, les professionnels des transports, les banques et les sociétés de cartes de crédit, et à chaque fois que nous parlons avec Google, ils nous disent de doubler notre production."

Cette technologie existe depuis une décennie et elle est notamment employée dans les cartes de transport, à Londres notamment, dans les passeports électroniques et dans quelques smartphones, mais elle devrait connaître une accélération avec la vente d'une nouvelle génération de combinés multimédias.

Roberta B. Cowan, avec Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>Richard Clemmer, directeur g&eacute;n&eacute;ral de NXP Semiconductors, pr&eacute;dit un bel avenir aux puces NFc, utilis&eacute;es dans les paiements sans contact par l'interm&eacute;diaire de t&eacute;l&eacute;phones mobiles. Le groupe entend doubler sa production l'ann&eacute;e prochaine. /Photo prise le 19 mai 2011/REUTERS/Charles Platiau</p>