Alcatel "très confiant" dans son objectif de marge 2011

jeudi 19 mai 2011 15h05
 

par Marie Mawad et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Alcatel-Lucent est "très confiant" dans son objectif de marge pour 2011 et estime pouvoir soutenir sa rentabilité au-delà grâce à de nouveaux produits et à des réductions de coûts, a déclaré jeudi à Reuters son directeur général, Ben Verwaayen.

Entré dans la dernière ligne droite de son plan triennal de redressement, l'équipementier télécoms voit encore des possibilités de réduire ses coûts dans des postes comme l'informatique, les achats, la chaîne d'approvisionnement et les dépenses générales et administratives, a détaillé le dirigeant.

"L'ensemble du portefeuille d'Alcatel est orienté vers davantage de logiciels, d'intégration (entre les parties du réseau), de la technologie IP, ce qui renferme une marge quelque peu supérieure à celle des équipements classiques", a-t-il expliqué lors du sommet Reuters des technologies.

"Si vous stabilisez le potentiel de marge et que vous réduisez les coûts, on arrive à un modèle très solide."

Arrivé il y a près de trois ans à la tête d'une entreprise aux prises avec des difficultés financières et opérationnelles, Ben Verwaayen a promis de faire de l'équipementier télécoms un groupe "normal" à fin 2011.

Il a fixé l'objectif d'une marge d'exploitation ajustée de plus de 5% cette année et d'une croissance plus rapide que le marché, dont il attend une hausse "autour de 5%", ainsi que d'un free cash flow positif.

A 14h45, l'action Alcatel gagnait 1% à 4,132 euros, dans une capitalisation boursière d'environ 9,4 milliards d'euros. Le titre a bondi de près de 90% depuis le début de l'année.

UN GROUPE "NORMAL", PUIS...   Suite...

 
<p>Selon le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Alcatel-Lucent, Ben Verwaayen, le groupe est "tr&egrave;s confiant" dans son objectif de marge pour 2011 et estime pouvoir soutenir sa rentabilit&eacute; au-del&agrave; gr&acirc;ce &agrave; de nouveaux produits et &agrave; des r&eacute;ductions de co&ucirc;ts. /Photo prise le 19 mai 2011/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>