Toshiba rachète le suisse Landis+Gyr

jeudi 19 mai 2011 13h18
 

TOKYO/ZURICH (Reuters) - Le géant japonais de l'électronique Toshiba a annoncé jeudi qu'il allait racheter Landis+Gyr, fabricant suisse de compteurs électriques intelligents, pour 2,3 milliards de dollars (1,6 milliard d'euros), dette comprise.

Landis+Gyr, groupe non coté détenu par divers investisseurs dont Bayard Capital of Australia, avait également intéressé General Electric dans un premier temps, selon des sources proches du dossier.

Cette acquisition intervient alors que les cartes du marché de l'énergie nucléaire ont été redistribuées après la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Le marché des réseaux intelligents devrait voir sa taille multipliée par six à près de 70 milliards de dollars durant la prochaine décennie, a expliqué le conglomérat japonais dans un communiqué.

"La qualité a un prix", souligne Damian Thong, analyste chez Macquarie Equities Research. "Je pense qu'il aurait été impossible pour Toshiba de créer une telle activité sur une base organique uniquement."

Toshiba n'a pas donné de détails sur le mode de financement de la transaction ni sur son impact pour l'exercice en cours.

Le chiffre d'affaires annuel de Landis+Gyr atteint 1,59 milliard de dollars pour un Ebitda de 215 millions, a indiqué le groupe japonais.

Landis+Gyr, fondé en 1896 et basé à Zoug, est actif dans une trentaine de pays, rivalisant avec Itron et EnerNoc. Il emploie un peu plus de 5.000 personnes, dont 400 en Suisse.

Isabel Reynolds, Pascal Schmuck pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Le g&eacute;ant de l'&eacute;lectronique japonais Toshiba va racheter Landis+Gyr, fabricant suisse de compteurs &eacute;lectriques intelligents, pour 2,3 milliards de dollars, dette comprise. /Photo prise le 31 janvier 2011/REUTERS/Kim Kyung-Hoon</p>