Gameloft voit sa marge en hausse et réfléchit à entrer au Nasdaq

mercredi 18 mai 2011 12h31
 

PARIS (Reuters) - Gameloft table sur une nouvelle amélioration de sa rentabilité et, misant sur la montée en force de ses jeux pour les smartphones, se dit à l'aise avec la marge d'Ebit de 13% à 14% attendue par le consensus pour 2011, a déclaré mercredi son directeur financier.

L'éditeur de jeux pour mobiles confirme pouvoir atteindre une marge dans la fourchette de 15% à 20% à moyen terme, tandis que la part des ventes qu'il réalise grâce aux téléphones traditionnels devrait passer sous le seuil de 50% dès 2012, à comparer avec 64% l'an dernier, a dit Alexandre de Rochefort lors du sommet Reuters des technologies.

"Le consensus pour Gameloft cette année est autour de 13-14% de marge opérationnelle. On s'en approche. On ne sera pas au-dessus de 15% en 2011, mais on sera très proche de ce niveau si on arrive là où le consensus nous attend", a-t-il expliqué.

"Nous sommes confortables avec le consensus à ce moment-ci de l'année, même s'il est encore tôt."

L'entreprise française, dont la croissance dans les smartphones a été portée essentiellement par l'iPhone d'Apple, a lancé ses premiers jeux sur le marché Android de Google il y a un mois, et s'attend à un rééquilibrage dans ses ventes, entre ces deux plates-formes, d'ici deux ans.

Coté à Paris, Gameloft réfléchit à une cotation supplémentaire sur le Nasdaq, où les valorisations sont plus élevées, a ajouté Alexandre de Rochefort.

Marie Mawad et Leila Abboud, avec Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

 
<p>Alexandre de Rochefort, le directeur financier de Gameloft, table sur une nouvelle am&eacute;lioration de la rentabilit&eacute; du groupe et, misant sur la mont&eacute;e en force de ses jeux pour les smartphones, se dit &agrave; l'aise avec la marge d'Ebit de 13% &agrave; 14% attendue par le consensus pour 2011. /Photo prise le 18 mai 2011/REUTERS/Charles Platiau</p>