Apple travaille à une "mini-SIM", avec le soutien d'Orange

mardi 17 mai 2011 20h31
 

par Marie Mawad et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Apple a proposé avec l'appui de l'opérateur Orange une nouvelle carte SIM plus petite que celle qu'il utilise aujourd'hui dans ses phone et iPad en vue de produire des appareils plus fins, a déclaré mardi à Reuters la directrice des activités mobiles de France Télécom.

Le géant américain, dont le smartphone vedette a été porté par de fortes subventions de la part des opérateurs, continue donc d'avancer ses pions dans le mobile aux côtés des acteurs classiques du secteur, contredisant des informations de presse qui faisaient état fin 2010 de projets visant à les court-circuiter.

"Nous étions plutôt heureux de voir la semaine dernière qu'Apple avait soumis une nouvelle norme à Etsi (l'Institut européen des normes de télécommunications) pour une carte SIM de moindre taille, plus petite que celle qui va dans l'iPhone 4 et l'iPad", a expliqué Anne Bouverot à l'occasion du sommet Reuters des technologies.

"Ils ont fait cela en empruntant la voie de la standardisation, au travers d'Etsi, et avec l'appui de certains des grands opérateurs mobiles, parmi lesquels Orange (...) Cela montre certainement qu'ils sont prêts à travailler avec les organismes de standardisation et avec les opérateurs", a-t-elle poursuivi.

La presse avait parlé d'un projet d'Apple visant à lancer une carte à puce dite "soft SIM", intégrée au téléphone, qui permettrait en théorie au groupe américain de distribuer ses smartphones directement dans sa boutique en ligne iTunes sans passer par les opérateurs télécoms.

Les premiers appareils équipés d'une telle carte SIM pourraient voir le jour l'an prochain car le processus de standardisation pourrait prendre du temps, a ajouté Anne Bouverot.

"Tant que ce projet est conforme aux exigences que nous avons pour une carte SIM, cet actif étant très important pour les opérateurs, alors nous sommes heureux de ce développement", a-t-elle dit.

Un porte-parole de l'Etsi a confirmé le dépôt d'un projet de ce type de la part d'Apple, avec l'appui d'opérateurs mais a précisé qu'aucune décision n'avait été prise à ce jour pour commencer à produire cette nouvelle carte à puce.   Suite...

 
<p>La directrice des activit&eacute;s mobiles de France T&eacute;l&eacute;com, Anne Bouverot, lors du sommet Reuters des technologies, &agrave; Paris. Apple a propos&eacute; avec l'appui de l'op&eacute;rateur Orange une nouvelle carte SIM plus petite que celle qu'il utilise aujourd'hui dans ses iPhone et iPad en vue de produire des appareils plus fins, a indiqu&eacute; Anne Bouverot &agrave; cette occasion. /Photo prise le 17 mai 2011/REUTERS/John Schults</p>