Publicis se renforce dans le numérique avec Rosetta

mardi 17 mai 2011 11h54
 

par Gwénaelle Barzic

PARIS (Reuters) - Publicis a annoncé mardi le rachat de l'agence américaine Rosetta Marketing Group pour un minimum de 575 millions de dollars (405 millions d'euros) en vue de renforcer son offre dans le numérique, l'un des piliers de sa stratégie de croissance.

Internet représente une part croissante du marché publicitaire et devrait supplanter d'ici 2013 la presse écrite pour devenir le deuxième support le plus utilisé par les annonceurs, derrière la télévision, selon les estimations de ZenithOptimedia, filiale de Publicis.

"La transformation du marché publicitaire va être colossale", a souligné le président du directoire Maurice Lévy lors d'une conférence téléphonique, en ajoutant que Publicis voulait accélérer sa mutation vers le numérique dont la croissance connaît une progression à deux chiffres quand celle des marchés émergents évolue entre 7 et 9%.

Spécialisée dans le marketing interactif et numérique, Rosetta viendra compléter le portefeuille du groupe dans ce domaine qui compte déjà Razorfish, Digitas et Publicis Modem, portant à 30% la part de ses revenus sur ce segment contre 28% l'an dernier.

Publicis, qui est en compétition avec le britannique WPP et l'américain Omnicom, s'est donné pour ambition de réaliser près des deux-tiers de ses revenus dans le numérique et les pays émergents, ses deux pôles de croissance, à l'horizon 2013, dont 35% dans le digital.

Il a multiplié ces derniers mois les acquisitions ciblées sur ces deux segments, comme celles des brésiliens GP7 et Tailor Made ainsi que des britanniques Chemistry et Holler.

Le rachat de Rosetta, qui devrait être bouclée à l'été, devrait se traduire par une "très légère" augmentation de la marge du groupe, a précisé Maurice Lévy, en parlant d'une progression de l'ordre d'un dixième de point.

Evoquant de "fortes synergies" entre les deux groupes, il a souligné que Publicis comptait accompagner le développement de l'agence nord-américaine à l'international à travers cinq ou six "hubs".   Suite...

 
<p>Maurice L&eacute;vy, le pr&eacute;sident du directoire de Publicis. Le groupe fran&ccedil;ais a rachet&eacute; l'agence am&eacute;ricaine Rosetta Marketing Group pour environ 575 millions de dollars (405 millions d'euros) en vue de renforcer son offre dans le num&eacute;rique, l'un des piliers de sa strat&eacute;gie de croissance. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler</p>