Séisme au Japon et faible demande pèsent sur Elpida

jeudi 12 mai 2011 11h18
 

TOKYO (Reuters) - Elpida, troisième fabricant mondial de mémoires DRAM, a fait état jeudi d'une perte trimestrielle, sous le coup d'une demande mitigée et des coupures de courant provoquées par les conséquence du tremblement de terre qui a secoué le Japon le 11 mars.

Le groupe japonais, qui ne fournit pas de prévisions pour 2011-2012, a ajouté qu'il baisserait le montant de ses investissements de 32% pour l'exercice qui vient de commencer, à 80 milliards de yens (697 millions d'euros).

Seul acteur japonais dans le segment des DRAM, Elpida a été confronté à une demande en berne pour les puces mémoire pour micro-ordinateurs.

Comme ses plus gros concurrents sud-coréens Samsung Electronics et Hynix Semiconductor, Elpida espère trouver des relais de croissance pour ses produits dans les mémoires pour smartphones, tablettes et serveurs fabriqués pour les services informatiques dématérialisés.

Le groupe a accusé une perte de 5,2 milliards de yens sur le quatrième trimestre de l'exercice 2010-2011, clos le 31 mars, contre un bénéfice de 37,8 milliards il y a un an.

Mayumi Negishi, Benoit Van Overstraeten pour le service français

 
<p>Elpida, troisi&egrave;me fabricant mondial de m&eacute;moires DRAM, a accus&eacute; une perte au quatri&egrave;me trimestre, entre janvier et mars, sous l'effet des probl&egrave;mes caus&eacute;s par le s&eacute;isme au Japon et d'une demande en berne pour les puces destin&eacute;es aux micro-ordinateurs. /Photo d'archives/REUTERS/Nicky Loh</p>