Facebook a ouvert l'accès par erreur à des données personnelles

mercredi 11 mai 2011 09h05
 

BANGALORE, Inde (Reuters) - Des annonceurs publicitaires ont pu avoir accès par erreur à des informations personnelles d'utilisateurs de Facebook, rapporte l'éditeur de logiciels de sécurité informatique, Symantec.

Selon la société américaine, des tierces parties ont eu accès pendant plusieurs années à des profils, à des photographies et au contenu de messages diffusés sur le site de réseau social qui compte plus de 500 millions d'utilisateurs.

"Nous estimons que depuis avril 2011, près de 100.000 applications ont été communiquées à l'extérieur", indique Symantec sur son blog. "Depuis des années, des centaines de milliers d'applications ont pu laisser fuiter par inadvertance des millions de mots-clés à des tiers", poursuit-elle.

Ces tierces parties, en grande majorité des annonceurs publicitaires, ne se sont pas forcément rendu compte qu'elles avaient accès à ces données, note l'éditeur.

Symantec a fait part du problème de Facebook qui a confirmé la fuite et a pris des mesures pour résoudre ce problème, précise-t-il.

Dans un communiqué, une porte-parole de Facebook, Malorie Lucich, a confirmé que l'interface pour l'accès programmé aux applications (API) défaillante visée par Symantec avait été retirée.

Thyagaraju Adinarayan et Sakthi Prasad, Marine Pennetier pour le service français

 
<p>Selon l'&eacute;diteur de logiciels de s&eacute;curit&eacute; informatique Symantec, des annonceurs publicitaires ont pu avoir acc&egrave;s par erreur &agrave; des informations personnelles d'utilisateurs de Facebook. /Photo prise le 11 mai 2011/REUTERS/Tan Shung Sin</p>