Huawei change de stratégie et vise le grand public

mardi 10 mai 2011 12h51
 

par Huang Yuntao

HONG KONG (Reuters) - L'équipementier télécoms Huawei Technologies tente de sortir de l'ombre, avec une entrée remarquée sur le marché de l'électronique grand public, présentant smartphones et tablettes dans des centres commerciaux pékinois en vue, voire lors d'un défilé à Milan.

Le groupe chinois, dont les smartphones utilisent le système d'exploitation mobile Android de Google, compte reprendre des parts de ce marché à l'iPhone d'Apple et au Galaxy de Samsung Electronics.

Confronté au ralentissement de la croissance de son activité d'équipementier sur certains marchés comme la Chine, Huawei mise sur l'expansion rapide du secteur des mobiles pour générer de nouveaux revenus, alors qu'il compte quadrupler son chiffre d'affaires annuel, à 100 milliards de dollars, d'ici dix ans.

Le groupe, dont les portables sont vendus de l'Australie au Kenya, espère voir ses ventes de combinés doubler cette année pour atteindre 60 millions, dont 15 millions de smartphones.

"Nous espérons devenir numéro trois des téléphones portables en volumes et numéro cinq en valeur d'ici cinq ans", déclare Victor Xu, directeur de Huawei Devices.

LE PROCHAIN SAMSUNG ?

Les analystes estiment qu'Huawei, qui s'est hissé à la place de numéro deux mondial des équipements télécoms en dépassant Alcatel-Lucent et Nokia Siemens Networks, est capable de relever le défi auprès du grand public.

"Je ne peux pas prédire si Huawei a de quoi devenir le prochain Samsung en Asie mais je ne peux certainement l'exclure", relève Matt Walker, du cabinet d'études Ovum.   Suite...

 
<p>L'&eacute;quipementier t&eacute;l&eacute;coms Huawei Technologies tente de sortir de l'ombre, avec une entr&eacute;e remarqu&eacute;e sur le march&eacute; de l'&eacute;lectronique grand public, pr&eacute;sentant smartphones et tablettes dans des centres commerciaux p&eacute;kinois en vue, voire lors d'un d&eacute;fil&eacute; &agrave; Milan. /Photo d'archives/REUTERS/Bobby Yip</p>