Microsoft pourrait racheter Skype pour 8,5 milliards de dollars

mardi 10 mai 2011 19h13
 

NEW YORK (Reuters) - Microsoft a annoncé mardi son intention de racheter Skype, société spécialisée dans les services de téléphonie via internet, pour 8,5 milliards de dollars (5,9 milliards d'euros).

Cette acquisition est la plus importante dans l'histoire du géant mondial des logiciels, qui cherche de nouveaux clients pour ses logiciels Windows et Office. Skype, basée au Luxembourg, n'est pas rentable mais compte 145 millions d'utilisateurs en moyenne chaque mois.

La société, qui envisageait l'été dernier de s'introduire en Bourse pour lever un milliard de dollars, a étudié d'autres possibilités depuis.

Deux sources au fait de la situation ont dit à Reuters la semaine dernière que Facebook et Google envisageaient chacun de leur côté une alliance avec le groupe. Un accord aurait valorisé Skype entre 3 et 4 milliards de dollars, avait alors précisé l'une des sources, soit nettement moins que ce qu'a proposé Microsoft pour emporter la mise.

Cette acquisition permettra à Microsoft de renforcer sa présence sur le marché lucratif de la vidéoconférence, plébiscitée par les entreprises qui y voient un moyen de réduire leurs coûts.

Un accès à Skype pourrait ainsi être proposé via le service de messagerie Outlook.

A plus long terme, cette opération permettra à Microsoft de développer sa présence sur le marché des téléphones mobiles, tandis que les ventes d'ordinateurs personnels s'essoufflent.

Skype est voué à devenir une nouvelle division de Microsoft, avec à sa tête son directeur général Tony Bates.

Mais les analystes sont divisés sur la rentabilité d'une telle opération.   Suite...

 
<p>Microsoft serait proche d'un accord pour racheter Skype pour 8,5 milliards de dollars, dette incluse, selon une source proche du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke</p>