Les parents américains de plus en plus laxistes face à Facebook

lundi 9 mai 2011 13h41
 

par Patricia Reaney

NEW YORK (Reuters) - L'inscription sur les réseaux sociaux a beau être limitée par des restrictions d'âge, le nombre de parents américains susceptibles de laisser leurs enfants de 10-12 ans avoir un compte Facebook ou Myspace a doublé en un an, selon une nouvelle étude.

L'inscription à Facebook et à Twitter est notamment interdite aux enfants de moins de 13 ans.

Mais 17% des parents interrogés, contre 8% l'année dernière, disent qu'ils ne voient aucun problème à ce que leurs pré-ados utilisent un réseau social, indique un sondage réalisé par Liberty Mutual's Responsibility Project.

Et ils sont 11% à reçonnaître qu'ils naviguent sur des sites de réseaux sociaux en utilisant le compte d'un de leurs enfants.

"Les parents sont de plus en plus nombreux à autoriser de plus en plus tôt leurs enfants à ouvrir un compte Facebook ou à être très actifs sur internet", dit Janet Taylor, instructeur en psychiatrie à l'hôpital de l'université de Columbia à New York.

"Ce n'est pas inquiétant. Je pense que ça signifie que nous devons être plus attentifs à ce qu'il se passe et à déterminer comment utiliser au mieux un réseau social", poursuit-elle.

La majorité des parents estiment que les enfants de moins de 18 ans ne devraient pas être autorisés à gérer leur compte en ligne tout seul et un tiers considèrent que leur utilisation des réseaux sociaux doit être surveillée.

Par ailleurs, 40% des parents disent limiter le temps passé par leurs enfants sur internet ou en envoi de textos.   Suite...

 
<p>L'inscription sur les r&eacute;seaux sociaux a beau &ecirc;tre limit&eacute;e par des restrictions d'&acirc;ge, 17% des parents am&eacute;ricains sont aujourd'hui susceptibles de laisser leurs enfants de 10-12 ans avoir un compte Facebook ou Myspace contre 8% l'an dernier, selon une nouvelle &eacute;tude. /Photo d'archives/ REUTERS/Thierry Roge</p>