Samsung n°1 des mobiles en Europe et en volume, selon IDC

jeudi 5 mai 2011 23h30
 

HELSINKI (Reuters) - Samsung Electronics a ravi à Nokia la place de premier fabricant de téléphones mobiles en Europe occidentale au premier trimestre, détrônant pour la première fois le finlandais sur son marché régional, selon une étude du cabinet IDC publiée jeudi.

Les ventes du groupe sud-coréen ont augmenté de 5% dans la région sur les trois premiers mois de l'année par rapport au premier trimestre 2010, avec une part de marché atteignant 29%, tandis que les ventes de Nokia ont reculé de 10% avec une part de marché glissant à 28%, selon IDC.

Sur le segment des smartphones, le finlandais a été supplanté par Apple en Europe, où la part de marché de Nokia a chuté à 20% contre 41% il y a un an.

Nokia dominait depuis les années 1990 le marché des téléphones mobiles mais le groupe, qui fabrique toujours plus de combinés que ces rivaux en raison de sa forte présence sur les marchés émergents, a manqué le virage des smartphones.

"Ces résultats montrent à quel point ce marché est volatil et à quel point il est important de ne pas sous-estimer les tendances", a déclaré dans un communiqué Francisco Jeronimo, analyste chez IDC.

"Nokia est l'une des marques les plus reconnues et les plus appréciées en Europe mais Samsung a su identifier les tendances le premier et a réagi plus vite".

Samsung a notamment été plus rapide que Nokia à proposer des appareils à écran tactile et une large gamme de téléphones multimédias abordables. Le groupe sud-coréen a également rapidement adopté la plate-forme Android de Google, très populaire.

"Des groupes comme Nokia ont beau avoir des marques fortes et d'importantes parts de marché, ils peuvent être devancés par leurs rivaux en un clin d'oeil", souligne Francisco Jeronimo.

Tarmo Virki, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Danielle Rouquié

 
<p>Samsung Electronics a ravi &agrave; Nokia la place de num&eacute;ro un des t&eacute;l&eacute;phones mobiles en Europe occidentale au premier trimestre, d&eacute;tr&ocirc;nant pour la premi&egrave;re fois le fabricant finlandais sur son march&eacute; r&eacute;gional, selon le cabinet d'&eacute;tude IDC. /Photo d'archives/REUTERS/Jo Yong-Hak</p>