Sony lance sa tablette numérique, vise la 2e place du marché

mardi 26 avril 2011 08h49
 

TOKYO (Reuters) - Sony est entré mardi sur le marché des tablettes numériques en lançant ses premiers modèles, avec du retard par rapport à ses concurrents mais avec l'ambition de devenir le dauphin d'Apple et de son iPad.

Les ordinateurs tactiles fonctionneront sous la version 3 du système d'exploitation de Google Android, a déclaré mardi Kunimasa Suzuki, président-adjoint de la division produit grand public et services du groupe japonais, lors de la conférence de presse de présentation de deux tablettes sobrement appelées S1 et S2.

Les deux modèles sont compatibles avec les normes de télécommunication WiFi et 3G/4G, la S2 étant pliable et équipée de deux écrans, a-t-il ajouté. La S1 comme la S2 permettront de jouer aux jeux video disponibles sur les consoles de jeu PlayStation du géant de l'électronique grand public.

Le marché mondial des tablettes numériques devraient quadrupler entre 2011 et 2015, selon l'institut statistique Gartner, qui table sur un volume de ventes de près de 294 millions de modèles, dont presque la moitié fonctionnant sous Android.

Kunimasa Suzuki avait surpris l'assemblée lors du salon mondial de l'électronique de Las Vegas, le Consumer Electronics Show, en janvier dernier, lorsqu'il avait annoncé à la presse que Sony visait la place de numéro deux du marché dans l'année à venir.

Le marché en pleine éclosion des tablettes numériques voit s'accumuler les prétendants aux parts de marché, comme Samsung Electronics avec sa tablette Galaxy, décrite comme l'un des plus sérieux concurrents de l'iPad, ou Motorola, LG Electronics et HTC qui ont tous les trois aussi lancé leurs propres modèle sous Android.

Le titre de Sony, qui présentera ses résultats le 26 mai, a clôturé en baisse de 2,1% mardi à la Bourse de Tokyo.

Anshuman Daga avec Miyoung Kim à Séoul, Patrice Mancino pour le servive français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>Les tablettes S1 (&agrave; gauche) et S2 de Sony. Sony a lanc&eacute; mardi ses premiers mod&egrave;les, avec du retard par rapport &agrave; ses concurrents mais avec l'ambition de devenir le dauphin d'Apple et de son iPad. /Photo prise le 26 avril 2011/REUTERS/Kim Kyung-Hoon</p>