Nokia bat le consensus mais reste prudent sur l'avenir

jeudi 21 avril 2011 12h57
 

HELSINKI (Reuters) - Nokia a publié jeudi un bénéfice en recul mais néanmoins supérieur aux attentes au titre du premier trimestre 2011.

Le bénéfice par action sous-jacent est tombé à 13 centimes d'euros, un centime de moins qu'il y a un an. Les analystes attendaient en moyenne 10 centimes d'euro.

Le groupe finlandais a prévenu jeudi que sa marge d'exploitation dans la fabrication de téléphones mobiles diminuerait dans les prochains trimestres.

En raison de l'offensive de ses concurrents asiatiques et des smartphones d'Apple, Nokia a vu sa part de marché reculer de 33% à 29%.

En retard sur les smartphones, le groupe a annoncé jeudi la conclusion d'un accord définitif avec Microsoft en vue de l'installation du système d'exploitation américain sur ses produits, à la place de la plate-forme Symbian.

Nokia a précisé que cet accord lui permettrait de réduire ses coûts annuels d'un milliard d'euros environ.

"La finalisation de l'accord avec Microsoft implique que Nokia peut dorénavant se focaliser sur l'exécution mais l'objectif de marge souligne que les temps sont durs au moment où se produit une transition du portefeuille", commente l'analyste Geoff Blaber (CCS Insight).

La division téléphones de Nokia a publié une marge d'exploitation de 9,8% au premier trimestre, alors que les analystes attendaient 8,6% seulement.

Mais la marge annuelle doit retomber dans une fourchette de 6% à 9%.

Tarmo Virki, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Le b&eacute;n&eacute;fice de Nokia ressort en recul mais est n&eacute;anmoins sup&eacute;rieur aux attentes au titre du premier trimestre 2011. En raison de l'offensive de ses concurrents asiatiques et des smartphones d'Apple, Nokia a vu sa part de march&eacute; reculer de 33% &agrave; 29%. /Photo d'archives/REUTERS/Bob Strong</p>