Résultat trimestriel de Philips décevant, imputé à la télévision

lundi 18 avril 2011 10h17
 

AMSTERDAM (Reuters) - Philips a publié lundi un bénéfice net et un chiffre d'affaires inférieurs aux attentes au premier trimestre et anticipe des difficultés cette année imputables notamment aux mauvais résultats des activités dans la télévision, qui seront par conséquence réorganisées.

Les activités téléviseurs de Philips, autrefois coeur de son chiffre d'affaires, ne peuvent désormais plus soutenir la concurrence des produits à bas coût dans un contexte de baisse de la demande.

C'est pourquoi ces activités seront transférées au sein d'une coentreprise avec TPV, dont Philips aura la possibilité de céder sa part minoritaire. Aucun détail financier n'a été donné.

A 8h08 GMT, l'action prenait 1,8% à 21,46 euros, les marchés saluant l'annonce de réorganisation des activités de téléviseurs. "Notre priorité était de trouver une solution pour nos activités dans la télévision, et nous sommes certains que le projet de coentreprise à 30% et 70% avec TPV annoncé aujourd'hui permettra de renouer avec les bénéfices sur ce secteur", a déclaré le directeur général Frans van Houten sur la chaîne CNBC.

TPV rachètera 70% de la coentreprise pour un prix équivalent à quatre fois son résultat d'exploitation à partir de 2012 jusqu'à ce que Philips exerce son droit de recevoir le montant du rachat.

Philips a également la possibilité de vendre à TPV la participation restante de 30% aux mêmes conditions après un délai de six ans.

LE JAPON POSERA PROBLÈME

Lundi également, le spécialiste sud-coréen des écrans plats LG Display a fait état d'une deuxième perte trimestrielle consécutive imputable là encore à la baisse de la demande.

Philips, qui profite quant à lui d'une exposition plus large, allant l'électronique grand public à l'éclairage en passant par le matériel médical, a fait état d'un bénéfice net de 138 millions d'euros au premier trimestre, contre 161 millions attendus par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.   Suite...

 
<p>Philips a publi&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice net et un chiffre d'affaires inf&eacute;rieurs aux attentes au premier trimestre et anticipe des difficult&eacute;s cette ann&eacute;e imputables &agrave; l'impact du s&eacute;isme qui a frapp&eacute; le Japon d&eacute;but mars. /Photo d'archives/REUTERS/Las Vegas Sun/Steve Marcus</p>