Première incursion de Facebook dans le matériel informatique

jeudi 7 avril 2011 21h47
 

PALO ALTO, Californie (Reuters) - Facebook a donné jeudi le coup d'envoi du programme "Open compute", dans le cadre duquel il est associé à plusieurs grands noms de l'informatique, une initiative mettant en évidence la volonté du premier réseau social du monde d'avoir désormais son mot à dire dans le domaine du matériel informatique.

Ce projet implique notamment les fabricants d'ordinateurs Hewlett Packard et Dell ainsi que les fabricants de semi-conducteurs Intel et Advanced Micro Devices (AMD).

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a déclaré que ce projet visait à proposer des pistes pour des serveurs plus rapides, moins onéreux et moins gourmands en énergie, qui seront partagées librement avec d'autres groupes.

Dell sera chargé de fabriquer les serveurs respectant ces spécifications techniques et Synnex assurera la commercialisation des différents systèmes.

La technologie ainsi définie équipera les serveurs du premier centre de données de Facebook, à Prineville, dans l'Oregon.

Alexei Oreskovic, Myriam Rivet pour le service français, édité par Danielle Rouquié

 
<p>Facebook s'est associ&eacute; &agrave; plusieurs grands noms de l'informatique dans le cadre du programme "Open compute", une initiative illustrant la volont&eacute; du premier r&eacute;seau social du monde d'avoir d&eacute;sormais son mot &agrave; dire dans le domaine du mat&eacute;riel informatique. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge</p>