Texas Instruments rachète National Semiconductor

lundi 4 avril 2011 23h08
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Texas Instruments a annoncé lundi le rachat de National Semiconductor pour environ 6,5 milliards de dollars en numéraire, payant ainsi une prime de près de 80% pour le fabricant de puces analogiques.

Dans des échanges d'après-Bourse, le titre National Semiconductor, qui avait terminé la session régulière à 14,07 dollars (-1,12%) s'envolait de plus de 73%. L'action Texas Instruments, qui avait clôturé à 34,11 dollars (-0,3%) reculait de 1,8%.

L'opération constitue un rapprochement de deux des principaux acteurs du segment de puces analogiques, que l'on trouve dans toute une série de produits, allant des téléphones portables aux équipements industriels.

Texas Instruments, qui versera 25 dollar pour chaque action National Semiconductor, a précisé qu'il financerait la transaction par de le trésorerie existante et de la dette.

L'opération, approuvée à l'unanimité par les conseils des deux groupes, devrait être finalisée d'ici six à neuf mois, ont dit les deux entreprises.

"A première vue, c'est pertinent du point de vue stratégique pour Texas Instruments. Le groupe s'est concentré sur les puces analogiques et c'est une acquisition complémentaire au vu de la voie tracée par le groupe", a déclaré Keith Wirtz, chargé des investissements chez Fifth Third Asset Management.

Bon nombre d'analystes se disent surpris de cette opération, rappelant que Texas avait dit par le passé qu'il n'était pas intéressé par de grosses acquisitions et que le groupe avait surtout misé sur la croissance organique.

Les experts s'interrogent également sur le prix, attendant de Texas Instruments des explications sur l'importante prime qu'il a consentie à payer.

Alexei Oreskovic, Benoit Van Overstraeten pour le service français