Ingenico se renforce aux Etats-Unis avec Hypercom

lundi 4 avril 2011 15h40
 

PARIS (Reuters) - Ingenico a annoncé lundi qu'il rachetait les activités de paiement électronique d'Hypercom aux Etats-Unis pour 54 millions de dollars (38 millions d'euros) en cash, renforçant ainsi sa position sur ce marché où il est numéro deux derrière Verifone.

L'acquisition, pour laquelle Vivotech était également candidat, intervient alors que Verifone a lui-même mis la main sur Hypercom en novembre dernier, ne reprenant toutefois qu'une partie des actifs de ce dernier pour cause de doublons entre leurs portefeuilles d'activités.

Ingenico précise dans un communiqué que son opération sur Hypercom doit être finalisée immédiatement avant celle de Verifone, attendue au second semestre 2011.

Le rachat doit permettre au fabricant français de terminaux de paiement de se renforcer dans la technologie NFC de paiement sans contact, notamment par téléphone mobile, considéré comme un relais de croissance important, précise Ingenico.

A l'échelle mondiale, les paiements effectués sans contact pourraient atteindre 110 milliards de dollars (81 milliards d'euros) en 2014, contre quelque 30 milliards de dollars en 2012, selon les données de Juniper Research.

Verifone est leader sur le marché américain, devant le français Ingenico, qui a enregistré des ventes de 103 millions d'euros en Amérique du Nord en 2010, tandis que Hypercom est le numéro trois.

Ingenico, dont un peu plus de 60% du capital est flottant, avait lui même fait l'objet de rumeurs de reprise fin 2010.

A l'échelle mondiale, le secteur des terminaux de paiement est concentré autour de trois acteurs qui, à eux seuls, détiennent 90% du marché, Ingenico en revendiquant la première place.

Marie Mawad, édité par Wilfrid Exbrayat