Une affaire de hacking d'emails prend de l'ampleur aux USA

lundi 4 avril 2011 09h10
 

NEW YORK (Reuters) - Les noms et courriels de clients de Citigroup et d'autres grandes sociétés américaines ont été dévoilés après qu'un hacker eut pénétré dans les serveurs de la société de marketing en ligne Epsilon.

Walgreen, la première chaîne de drugstores américaine, la société de cartes de crédit Capital One Financial, quelques-unes des plus grandes banques américaines, ou encore la société de téléachat HSN, font partie des sociétés qui, durant le week-end, ont prévenu leurs clients qu'une partie de leurs informations pouvaient avoir été révélées.

Les noms et contacts électroniques de certains étudiants affiliés au College Board, un organisme représentant quelque 5.900 universités et écoles, risquent également d'être exposés.

Il semble cependant que des informations telles que les numéros de carte de crédit ou de sécurité sociale aient été préservées.

Epsilon, une filiale de la société informatique Alliance Data Systems, a dit vendredi qu'une personne extérieure à la société avait percé l'accès aux dossiers de ses clients.

Cette société envoie annuellement plus de 40 milliards de courriels publicitaires, habituellement à des internautes qui s'enregistrent sur des sites ou qui donnent leur adresse email à l'occasion d'un achat.

"Nous avons appris de la part de notre prestataire email, Epsilon, qu'un ou plusieurs individus ont eu accès à des informations limitées vous concernant", a expliqué HSN dimanche, dans un courriel envoyé à sa clientèle.

"Cette information comporte vos noms et adresse email mais ne comporte aucune information financière ou autre sensible. Nous pensions qu'il était important de vous informer de cet incident le plus vite possible".

Epsilon et les autorités ont ouvert une enquête. "Tandis que nous coopérons avec les autorités et pratiquons une enquête approfondie, nous ne pouvons en dire plus", a déclaré Jessica Simon, porte-parole d'Epsilon. "Nous ne pouvons confirmer quels sont les clients touchés ou pas ou fournir une liste (de sociétés) pour l'instant".

Jonathan Spicer et Maria Aspan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur