Microsoft dépose plainte contre Google à Bruxelles

jeudi 31 mars 2011 11h47
 

par Bill Rigby

SEATTLE (Reuters) - Microsoft a annoncé jeudi avoir déposé une plainte contre Google devant la Commission européenne, accusant le géant d'internet d'entraver systématiquement la concurrence dans la recherche sur internet.

C'est la première fois que le numéro un mondial des logiciels, lui-même cible de plusieurs enquêtes de la part des autorités antitrust aux Etats-Unis et en Europe, dépose une plainte sur des questions de concurrence.

Dans sa plainte, Microsoft accuse Google d'avoir mis en place un "mode de comportement" qui fausse la concurrence, lui reprochant notamment de cloisonner l'accès à certains contenus web, notamment sur YouTube, dont ses concurrents ont besoin.

Google contrôle plus de 90% du marché de la publicité dans la recherche sur internet, sur lequel Microsoft tente de se frayer une place avec son moteur de recherche Bing.

Depuis novembre, Google fait déjà l'objet d'une enquête de la Commission pour abus de position dominante dans le domaine de la recherche en ligne, à la suite de plaintes de trois sociétés, dont une filiale de Microsoft.

Google n'a pas cherché à répondre publiquement aux accusations de son rival. "Nous ne sommes pas surpris que Microsoft ait fait cela, étant donné que l'une de leur filiale était l'un des plaignants à l'origine", s'est borné à dire un porte-parole du moteur de recherche dans un courrier électronique.

"De notre côté, nous continuons à discuter du dossier avec la Commission européenne et nous sommes heureux d'expliquer à qui veut l'entendre comment fonctionne notre activité."

Microsoft a indiqué de son côté que le temps était venu de défier Google directement sur le terrain judiciaire.   Suite...

 
<p>Microsoft a d&eacute;pos&eacute; une plainte contre Google devant la Commission europ&eacute;enne, accusant le g&eacute;ant d'internet d'entraver syst&eacute;matiquement la concurrence dans la recherche sur internet. C'est la premi&egrave;re fois que le num&eacute;ro un mondial des logiciels d&eacute;pose une plainte sur des questions de concurrence. /Photos d'archives/REUTERS</p>