Nouvelle baisse du coût des terminaisons d'appel en vue

mercredi 23 mars 2011 21h20
 

PARIS (Reuters) - Le régulateur français des télécoms, l'Arcep, a annoncé mercredi une nouvelle baisse du coût des terminaisons d'appel, qu'il diminue depuis la fin 2008 dans l'intention de réduire la facture moyenne des Français en téléphonie mobile.

Du point de vue des opérateurs télécoms, ce coût, que facture un opérateur à un autre pour acheminer une communication d'un de ses clients, est une source de revenus non négligeable, et les dernières baisses ont pesé sur la croissance des ventes.

En vertu du projet de décision annoncé mercredi par l'Arcep, notifié à la Commission européenne et mis en consultation publique, une nouvelle baisse des terminaisons d'appel interviendrait le 1er juillet 2011, en vue de tomber progressivement à 0,8 centime d'euro la minute au début 2013.

La terminaison d'appel est aujourd'hui de 3,4 centimes d'euro la minute pour Bouygues Telecom et de trois centimes pour France Télécom et SFR.

L'asymétrie tarifaire entre les deux plus gros opérateurs et Bouygues Telecom, qui a été justifiée par le parc d'abonnés historiquement plus restreint de ce dernier, cessera d'exister au 1er juillet 2011 en vertu du projet de décision de l'Arcep.

Marie Mawad, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>Le r&eacute;gulateur fran&ccedil;ais des t&eacute;l&eacute;coms, l'Arcep, a annonc&eacute; mercredi une nouvelle baisse du co&ucirc;t des terminaisons d'appel, qu'il diminue depuis la fin 2008 dans l'intention de r&eacute;duire la facture moyenne des Fran&ccedil;ais en t&eacute;l&eacute;phonie mobile. /Photo d'archives/REUTERS/Luke MacGregor</p>