18 mars 2011 / 07:01 / il y a 6 ans

Archos espère doubler son chiffre d'affaires en 2011

par Florent Le Quintrec et Matthias Blamont

PARIS (Reuters) - Archos espère doubler ses ventes en 2011 et renouer avec les bénéfices en misant sur l'explosion du marché des tablettes tactiles, mais prévient que la catastrophe japonaise risque d'avoir des conséquences sur sa production, a déclaré son PDG et fondateur Henri Crohas.

Si le géant américain Apple domine sans partage le segment des tablettes haut de gamme avec l'iPad, Archos vise le marché de moyen et d'entrée de gamme, dont il évalue le potentiel à trois milliards d'euros au total en 2011.

"Il y a un marché énorme entre 100 et 400 euros", a dit Henri Crohas lors d'un entretien accordé à Reuters. "Nous avons des raisons d'être confiants dans notre capacité à doubler le chiffre d'affaires en 2011", a-t-il dit, ajoutant que 5% de part de marché sur ce segment suffirait à atteindre cet objectif.

Le fabricant de produits multimédia n'est pour l'instant pas en mesure d'évaluer l'impact de la catastrophe japonaise sur son activité et indique ne pas avoir de fournisseur dans l'archipel.

"Directement, nous n'en n'avons pas. Mais avec les imbrications des uns et des autres (...) il y aura forcément des conséquences. On sait déjà que l'iPad sera très touché", a dit le PDG, indiquant qu'il ne serait pas fixé avant quelques semaines.

Le Japon, qui produit près de 20% des volumes mondiaux de semiconducteurs, a vu bon nombre d'usines fermer après le séisme et le tsunami, faisant craindre pour l'approvisionnement des groupes technologiques en composants.

La société est présente en Chine où elle fabrique les appareils de sa marque Archos mais développe et produit aussi avec des partenaires locaux les tablettes de sa nouvelle marque Arnova (100 à 200 euros) également distribuées en marque blanche chez Carrefour, Sears ou Tesco.

POSSIBLE COTATION D'UNE JV EN CHINE DÈS 2013

Archos cherche à accroître sa présence en Chine en créant une coentreprise avec un partenaire local pour bénéficier des subventions gouvernementales mais aussi de la possibilité de coter en Bourse cette société dès 2013.

"Une entreprise comme la nôtre en Chine serait valorisée 10 à 15 fois, non pas le résultat, mais le chiffre d'affaires" a déclaré le fondateur du groupe.

"Nous aurons la possibilité de faire une joint venture à partir de 2012. Nous avons des contacts sérieux. Nous sommes en négociation avec un partenaire industriel", a-t-il précisé.

Archos annonce aussi la sortie cette année d'une "avancée majeure" relative au réseau de troisième génération (3G).

"Nous avons inventé une solution de modem 3G tout à fait originale et cela va nous permettre d'entrer chez les opérateurs télécoms", a-t-il dit sans plus de détails.

Archos a vu son résultat opérationnel courant revenir dans le vert en 2010 pour la première fois depuis 2006, à 0,23 million d'euros et sa marge brute rebondir de 10 points à 23,3%, ses partenariats en Chine ayant permis de réduire ses coûts de production de 10% à 15% par rapport à 2008.

Après une perte nette de 2,31 millions d'euros en 2010, le groupe espère renouer avec les bénéfices cette année et stabiliser sa marge brute à 23%, à terme.

Le titre Archos a clôturé en hausse de 8,07% à 7,90 euros jeudi à la Bourse de Paris, portant sa capitalisation boursière à 160,7 millions d'euros. Depuis le début de l'année, l'action a déjà grimpé de 91,3%.

Edité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below