Toshiba ferme une usine de petits LCD au Japon pour un mois

jeudi 17 mars 2011 19h08
 

TOKYO/SHANGHAI (Reuters) - Toshiba a annoncé jeudi qu'un site d'assemblant de petits écrans à cristaux liquides (LCD) à destination de smartphones et autres terminaux mobiles serait fermée pour un mois, période nécessaire pour réparer les dégâts provoqués par le tremblement de terre.

Hitachi a également dit qu'il fermerait son usine de petits LCD située près de Tokyo pour un mois.

Ces annonces sont les derniers exemples en date de fermetures d'usines au Japon à la suite du tremblement de terre et du tsunami qui ont frappé le nord-est du pays vendredi.

Ces arrêts de production menacent de provoquer des pénuries de composants dans bon nombre de secteurs d'activité à travers le monde, évolution qui se traduira inévitablement par une hausse des coûts de fabrication.

Tim Kelly et Melanie Lee, Benoit Van Overstraeten pour le service français

 
<p>Toshiba a annonc&eacute; qu'un site d'assemblant de petits &eacute;crans &agrave; cristaux liquides (LCD) &agrave; destination de smartphones et autres terminaux mobiles serait ferm&eacute;e pour un mois, p&eacute;riode n&eacute;cessaire pour r&eacute;parer les d&eacute;g&acirc;ts provoqu&eacute;s par le tremblement de terre. /Photo prise le 29 janvier 2010/REUTERS/Toru Hanai</p>