Rebond attendu du résultat opérationnel en 2011 de Lagardère

mercredi 9 mars 2011 20h39
 

par Gwénaelle Barzic

PARIS (Reuters) - Lagardère a dit mercredi tabler sur un rebond de son résultat opérationnel en 2011 après deux années consécutives de repli, à la faveur de la poursuite de la reprise des recettes publicitaires.

Son dirigeant Arnaud Lagardère a par ailleurs assuré que le groupe irait au bout, "quoi qu'il arrive", de son projet d'introduction en Bourse des 20% qu'il détient dans Canal+ France, filiale de Vivendi, attendue début avril.

"On revient sur des croissances proches ou peut-être égales à deux chiffres, qu'on avait connues pendant quasiment dix années consécutives jusqu'en 2008", a déclaré le gérant commandité lors d'une conférence de presse.

"On revient à l'optimisme sur cette croissance de l'Ebit a-t-il ajouté".

Le conglomérat, numéro deux mondial de l'édition de livres derrière Pearson, prévoit une croissance de l'ordre de 10% de son résultat opérationnel courant (Résop) médias à changes constants au titre de 2011 mais cette prévision intègre les actifs de presse magazine internationale qui sont en cours de cession à l'américain Hearst. (voir )

Lagardère a précisé qu'il n'était pas en mesure à ce jour de fournir une projection qui tiendrait compte de cette cession en raison des incertitudes sur le calendrier de l'opération.

RECETTES PUBLICITAIRES ATTENDUES EN HAUSSE DE 3%

Les activités médias du groupe, qui possède notamment le magazine Elle, le Journal du Dimanche et la station de radio Europe 1, devraient profiter d'une nouvelle hausse des recettes publicitaires, estimée autour de 3% sur l'ensemble de 2011.   Suite...

 
<p>Arnaud Lagard&egrave;re, le dirigeant du groupe &eacute;ponyme. Lagard&egrave;re table sur un rebond de son r&eacute;sultat op&eacute;rationnel en 2011 apr&egrave;s deux ann&eacute;es cons&eacute;cutives de repli, &agrave; la faveur de la poursuite de la reprise des recettes publicitaires. /Photo prise le 31 mai 2010/REUTERS/Philippe Wojazer</p>