Iliad dépasse les attentes en 2010 et confirme ses objectifs

mercredi 9 mars 2011 09h38
 

par Florent le Quintrec

PARIS (Reuters) - Iliad a fait état mercredi d'une amélioration plus forte qu'attendu de sa rentabilité en 2010, grâce notamment à la poursuite du redressement rapide de sa filiale Alice, et a confirmé ses objectifs de court et moyen terme.

Le fournisseur d'accès à internet, propriétaire de la marque Free, a publié un résultat net de 313,1 millions d'euros et une croissance de son Ebitda de 20,7% en 2010, à 798,1 millions, dont une contribution de 83 millions d'Alice, en restructuration depuis son rachat en août 2008.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice net de 288 millions d'euros et un Ebitda de 773 millions, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le titre baisse de 2,55% à 83,27 euros vers 9h30, sous-performant l'indice des technologiques, stable à la même heure.

"Cette publication confirme le dynamisme de la croissance bénéficiaire du groupe sur son coeur de métier du haut débit fixe, en dépit de recrutements toujours sous pression", commente CM-CIC dans une note.

Le broker précise qu'il ne serait pas étonné que le titre subisse des prises de bénéfices à court terme compte tenu de sa bonne performance ces derniers jours.

"Nous avons tenu toutes nos promesses sur 2010 et 2011 s'annonce comme une année extrêmement intéressante" a déclaré à Reuters le directeur financier d'Iliad Thomas Reynaud lors d'un entretien téléphonique accordé à Reuters.

"Sur la fibre optique, cela va être enfin l'année du raccordement d'abonnés (...) et on est dans la dernière ligne droite avant le lancement commercial du mobile en 2012."   Suite...

 
<p>Thomas Reynaud, directeur financier d'Iliad. Le fournisseur d'acc&egrave;s &agrave; internet, propri&eacute;taire de la marque Free, a publi&eacute; un r&eacute;sultat net de 313,1 millions d'euros et une croissance de son Ebitda de 20,7% en 2010, &agrave; 798,1 millions. Les analystes attendaient en moyenne un b&eacute;n&eacute;fice net de 288 millions d'euros et un Ebitda de 773 millions, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>