Western Digital rachète une filiale d'Hitachi

lundi 7 mars 2011 20h04
 

TOKYO/BANGALORE (Reuters) - Le titre Western Digital flambe lundi à Wall Street après l'annonce par le spécialiste des solutions de stockage du rachat des activités de fabrication de disques durs du japonais Hitachi pour quelque 4,3 milliards de dollars (3 milliards d'euros).

L'action du groupe américain grimpait de 12,72% à 33,83 dollars vers 17h38 GMT tandis que le Dow Jones cédait 0,59%, les investisseurs saluant l'opération financée en liquide et en actions.

Son concurrent Seagate profitait également de cette annonce et son titre prenait 8,5%.

A travers cette opération, Western Digital cherche à prendre le dessus sur le marché des disques durs à destination des grandes entreprises et pénétrer le marché des disques durs à mémoire flash.

Cette opération devrait apaiser la féroce concurrence sur les prix observés dans le secteur, estime Kaushik Roy, analyste chez Wedbush.

Les disques flash, ou SSD, sont considérés par de nombreux observateurs comme l'avenir du secteur du stockage de données. Ils sont plus rapides, et contrairement aux disques durs classiques ne comprennent pas de parties mécaniques et sont donc plus fiables.

Western Digital versera 3,5 milliards de dollars en numéraire et 750 millions en actions pour le rachat de HGST, ont indiqué les deux groupes. A l'issue de l'opération, Hitachi détiendra une participation de 10% au capital de Western Digital.

Supantha Mukherjee et Nathan Layne, Florent Le Quintrec pour le service français, édité par Nicolas Delame